Nailmatic, l’innovation jusqu’au bout des ongles

Nailmatic, l’innovation jusqu’au bout des ongles

Publié le 09/03/2018
Gauthier Kerros


Faire du vernis à ongles un véritable accessoire de mode et le sortir des espaces de vente traditionnels. Tel est le pari (réussi) de Boris Gratini et Lilian Monnier, les fondateurs de Nailmatic. Rentable depuis 2015, l’entreprise double son chiffre d’affaires chaque année depuis 2012.

Depuis 2012, la marque de vernis à ongles au colorama fou aime se faire remarquer ! Dès le départ, Boris Gratini et Lilian Monnier adoptent un concept ultra original : des distributeurs automatiques de vernis à ongles, une première mondiale ! Avantage de ce mode de distribution innovant : il respecte la température optimale de conservation du vernis (14 degrés) et protège des articles parmi les plus volés en magasins.

« Il nous fallait alors trouver un mode de distribution original. Le distributeur s’impose alors, car il permet à la marque de se créer une identité forte chez les distributeurs traditionnels. Au milieu de l’offre pléthorique, il est difficile de s’exprimer, d’avoir une identité à part entière », souligne Boris Gratini.

Mais ce qui fait la force de la marque, c’est évidemment ses produits. Il faut dire qu’en matière de composition, Nailmatic propose ce qu’il se fait de mieux : formules responsables et bio-sourcées, pas de toluène, pas de phtalate, pas de formaldéhyde, pas de camphre synthétique. Le tout made in France et non testé sur les animaux ! Et ce n’est pas tout.

Du choix pléthorique de couleurs, en passant par la texture, fluide mais pas trop, en passant par la taille du pinceau, assez large et légèrement arrondi, rien n’a été laissé au hasard pour permettre une pose impeccable… et faire chavirer les fashionistas de 7 à 77 ans.

Le coup de génie de Nailmatic a en effet été de lancer en 2014 une gamme « Nailmatic Kids », une ligne de cosmétiques ludique et créative à base d’eau spécialement formulée pour les enfants.

Succès immédiat. Rentable depuis 2015, la marque double chaque année son chiffre d’affaires. Grâce aux 2.000 points de vente éparpillés dans 40 pays, les ventes à l’export représentent même 80% des 3 millions d’euros de chiffre d’affaires.

« Nous vendons plus d’un million de vernis par an et ouvrons 50 nouveaux points de vente par mois environ. Nous allons essayer de maintenir cette dynamique » se réjouit Boris Gratini. Pour cela, l’entreprise vient de lever 2 millions d’euros auprès du fonds d’investissement Odissey Venture.

Ceci va d’abord permettre d’accélérer le développement de Nailmatic Kids. Pour cette offre, Nailmatic a commencé en avril dernier le déploiement d’un nouveau distributeur s’inspirant des machines que l’on trouve dans les fêtes foraines avec des « tirettes ».

Une partie des deux millions d’euros sera aussi consacrée au lancement d’une nouvelle ligne de vernis et soins des ongles écologiques pour les femmes que Nailmatic promet révolutionnaire. On attend cela avec impatience !