La French Tech va bien, merci !

La French Tech va bien, merci !

Publié le 08/04/2019
Gauthier Kerros


Eclipsée médiatiquement par les « gilets jaunes », la « startup nation » se porte comme un charme. Les start-up françaises ont levé plus de 1,1 milliard d'euros au premier trimestre de cette année. Une cinquième licorne française, Doctolib, a vu le jour. Surtout, il y a eu en à peine 65 jours davantage de méga-levées de plus de 100 millions d'euros que sur l'ensemble de l'année 2018.

D'après les calculs effectués par La Tribune, le site Maddyness et la banque d'affaires eCap Partner, 165 pépites tricolores ont déjà levé plus de 1,1 milliard d'euros au premier trimestre, soit une progression d'environ 30% par rapport à l’année dernière. Si la tendance se confirme, la barre des 4 milliards d'euros de fonds levés devrait être franchie en 2019, contre « seulement » 3,62 milliards d'euros en 2018, 2,56 milliards en 2017 et 2,20 milliards en 2016.

Le nombre de tours de table reste stable et les tickets de moins de cinq millions d'euros représentent toujours l'essentiel des tours de table. Mais les montants moyens, eux, explosent, grâce à la multiplication des Séries B et au-delà : 43 levées de plus de 5 millions d'euros (contre 33 au premier trimestre 2018), dont 23 de plus de 10 millions d'euros, (contre 19 en 2018), ont été bouclées au premier trimestre 2019.

Au premier trimestre, la France compte déjà deux méga-levées, c'est-à-dire des tours de table de plus de 100 millions d'euros. Ÿnsect a levé en février 110 millions d'euros pour tenter de nourrir la planète avec ses protéines alternatives. En mars, le champion de la e-santé Doctolib est devenu la cinquième licorne française en levant 150 millions d'euros pour conquérir l'Europe.

Et le deuxième trimestre commence sur les chapeaux de roues ! Début avril, la plateforme de e-commerce spécialisée dans le bricolage et le jardinage ManoMano, a levé 110 millions d'euros pour consolider ses positions et rivaliser avec Amazon sur ce segment. Enfin, le leader français et européen des solutions RH pour les entreprises, HR Path, vient de boucler un tour de table de 100 millions d'euros pour conquérir l'Asie et les Etats-Unis.

Une excellente tendance à confirmer…