Maison Lepage, l'excellence en héritage

Maison Lepage, l'excellence en héritage

Publié le 24/04/2020
Gauthier Kerros


Bijouterie, joaillerie, horlogerie… Fondée en Normandie en 1922, la Maison Lepage a su transmettre savoir-faire et excellence au fil des générations. Aujourd’hui, Sébastien, Julie et Edouard perpétuent la saga entre tradition et innovation.

La saga Lepage commence à la fin du XIXème siècle, aux confins de la Normandie, à Ceaucé, dans l’Orne. Pierre Lepage tient alors une petite échoppe dédiée à l’horlogerie et à la joaillerie. A ses fils Raoul et Gaston, il apprend le métier et ces derniers ouvrent finalement leur propre boutique en 1922. Le premier s’installe au Havre et le second à Rouen.

Les générations suivantes se succèdent au sein de la Maison Lepage et se spécialisent dans le diamant et la création de bijoux. Les trois enfants de Gaston, Pierre, Jacques, et Monique rejoignent l’entreprise familiale dans les années 1950 et 1960 et ouvrent un troisième établissement à Lille en 1971. La quatrième génération, portée par Valérie et Jean-Pierre prennent la tête des trois magasins de l’affaire familiale quelques années plus tard.

Aujourd’hui, c’est au tour de la cinquième génération d’écrire un nouveau chapitre de l’histoire familiale. Depuis dix ans, Sébastien, Julie et Edouard sont entrés tour à tour dans la Maison avec pour mission d’allier savoir-faire et modernité.

Pionnière sur le marché de la vente de bijoux et de montres haut-de-gamme sur internet avec son site lepage.fr, la Maison Lepage est également la première à avoir intégré un système de personnalisation de bijoux en magasin. Tout est fait avec le client, du dessin 3D à la création d’une maquette à l’aide d’une imprimante 3D pour lui permettre de se projeter et d’essayer la réplique exacte du bijou en moins de deux heures. L’expérience client prime avant tout.

L’aménagement des boutiques physiques n’a pas été négligé pour autant. Installée à Lille rue Nationale puis rue de la Bourse depuis 1997, la Maison Lepage s’est agrandie en 2016 du côté de la place du Théâtre. A cette occasion, la jeune génération a eu la bonne idée de descendre les ateliers du quatrième au premier étage de la boutique. A la manière de ce qui se fait beaucoup en restauration avec les cuisines ouvertes, vous pouvez maintenant admirer en direct le bijoutier fondre, sertir et mettre à taille vos bijoux ou vous émerveiller devant la dextérité des horlogers remontant un mouvement de montre lors d’une révision.

Il ne suffisait donc que d’une étincelle pour raviver l’esprit créateur de la Maison. C’est chose faite cette année, avec le grand retour des collections Lepage. Pour sûr, la saga continue.