Frenchvanitytribune

Danone avale le roi américain des produits laitiers bio

Publié le 13/04/2017
Gauthier Kerros


Le groupe français s’offre WhiteWave, le leader américain des produits laitiers bio pour la somme de 12,5 milliards de dollars. Avec cette acquisition, la plus grosse en dix ans, il double de taille aux Etats-Unis et fourbit ses armes pour la révolution alimentaire en cours.

En achetant WhiteWave, « nous écrivons d’un coup cinquante pages de notre histoire future », expliquait Emmanuel Faber, le patron de Danone, en juillet 2016. Après neuf mois de pourparlers avec les actionnaires et les autorités de la concurrence, l’opération aboutit enfin. Il est vrai qu’elle est de taille.

Pour 12,5 milliards de dollars, Danone met la main sur le numéro un des produits laitiers bio aux Etats-Unis avec un chiffre d’affaires de 4 milliards de dollars. Cette acquisition, la plus importante depuis le rachat du néerlandais Numico en 2007, lui permet de doubler de taille aux Etats-Unis.

WhiteWave Foods, une pépite du secteur agroalimentaire

Créée en 1977 dans le Colorado, WhiteWave est spécialisé dans les produits laitiers bio, les crèmes pour le café et les alternatives végétales au lait. Steve Demos, son fondateur, a commencé par produire du tofu dans sa baignoire avant de se lancer dans le lait de soja et le lait d’amande

Aujourd’hui, WhiteWave dispose d’un large portefeuille de marques parmi lesquelles Silk, Horizon Organic, Earthbound Farm, Vega, Alpro ou encore Wallaby. Aux Etats-Unis, elle accapare près de 40 % des parts de marché des produits de substitution au lait et affiche des ventes globales en hausse de 19 % par an, en moyenne, depuis son introduction en Bourse en 2012.

Ses laits de soja et d’amande remportent aussi un franc succès en Asie et en Amérique latine, où les habitants, pour des raisons génétiques, ont souvent une intolérance au lactose.

Répondre aux nouvelles tendances de consommation

Pour Emmanuel Faber, WhiteWave est « à la charnière des nouvelles tendances alimentaires, qui amènent les consommateurs à choisir plus sain et plus durable ».

Le succès de la marque américaine s’explique par l’incroyable engouement des consommateurs occidentaux pour les produits bio et diététiques ces dix dernières années. Américains et européens sont de plus en plus demandeurs de produits sains, durables et naturels contenant un nombre limité d’ingrédients.

Ces nouvelles exigences ont ébranlé des mastodontes comme Coca-Cola et McDonald. Elles ont aussi poussé d’autres majors comme Nestlé ou Danone à s’intéresser de très près à ce qui n’était qu’une niche il y a encore quelques années. En cela, le rachat de WhiteWave est symptomatique d’un secteur en pleine mutation.