Commentaires

Aucun commentaire
Soyez le premier à réagir
Frenchvanitytribune

Alstom prend (enfin) pied aux Etats-Unis

Publié le 01/09/2016
Gauthier Kerros


Le groupe de transport français Alstom vient de décrocher un contrat historique d’1,8 milliard d’euros auprès de la compagnie ferroviaire américaine Amtrak. Un possible tremplin pour d’autres contrats au pays de l’Oncle Sam.

Enfin ! Alstom vient de remporter l’un de ses plus gros contrats jamais signés aux Etats-Unis. Son dernier grand succès remontait à une dizaine d’années, quand il avait été chargé de renouveler les métros new-yorkais, moyennant 1 milliard de dollars. La plupart des contrats américains décrochés jusqu’alors concernaient des projets de maintenance, n’excédant jamais 500 millions de dollars.

Un contrat d’1,8 milliard d’euros made in USA

Pour Amtrak, le groupe français concevra et construira pour la compagnie ferroviaire publique américaine 28 nouveaux trains à grande vitesse destinés au « couloir Nord-Est » entre Washington et Boston, via New York et Philadelphie. Il est complété par un accord prévoyant une assistance à la maintenance des trains pour 15 ans au moins.

Les trains Avelia Liberty, derniers-nés de leur gamme, pourront atteindre 300 km/h et transporter jusqu’à 35% de passagers que les trains actuels.

Le projet étant financé par un prêt fédéral, le Français a l’obligation de produire sur place. 95 % de la production sera donc assurée dans son usine d’Hornell, au nord de l’Etat de New York. Seuls quelques composants techniques (systèmes de frein) seront importés de France.

Une vitrine de la technologie ferroviaire française

« Ce premier contrat nous place en bonne position pour les projets à venir », estime Jérôme Wallut, vice-président d’Alstom pour l’Amérique du Nord. Ce contrat américain est en effet une véritable vitrine pour la technologie française, commercialisée depuis 1981 et constamment modernisée depuis.

Le contrat signé avec Amtrak pourrait servir de tremplin à Alstom pour vendre ses trains à d’autres Etats américains tels que la Californie (ligne San Francisco-Los Angeles, en construction, Las Vegas-Palmdale, à l’étude) et le Texas (ligne Dallas-Houston, à l’étude).