Frenchvanitytribune

Danone double de taille aux Etats-Unis

Publié le 07/07/2016
Gauthier Kerros


Danone vient d’annoncer l’acquisition d’ici la fin de l’année du spécialiste américain des produits estampillés « bio » WhiteWave Foods pour 12,5 milliards de dollars. C’est la plus importante acquisition du groupe français depuis 2007 et celle du néerlandais Numico, spécialiste de l’alimentation infantile.

«Ce n’est pas une opération dont nous avons besoin. C’est une opération que nous voulons». C’est par ces termes qu’Emmanuel Faber, le directeur général de Danone, a annoncé l’acquisition du groupe américain The WhiteWave Foods Company pour quelque 12,5 milliards de dollars (11,3 milliards d’euros, dette comprise).

Plus importante acquisition réalisée par Danone depuis celle du néerlandais Numico dans l’alimentation infantile en 2007, le rachat de WhiteWave doit permettre au fabricant des yaourts Activia et de l’eau Evian de doubler son activité aux Etats-Unis en répondant mieux aux nouvelles tendances de consommation.

WhiteWave est en effet un leader des produits bio (nutrition infantile, produits sans OGM, alternatives végétales au lait et aux yaourts …). Des segments de produits qui connaissent une forte croissance. WhiteWave a réalisé l’an dernier un chiffre d’affaires de 3,9 milliards de dollars, en croissance de 19% en moyenne annuelle depuis 2012, et emploie 5500 personnes.

La transaction vient compléter la stratégie exposée ces derniers mois par Danone, qui entend accentuer son exposition aux pays matures (États-Unis et Europe) et développer son credo en faveur d’une nutrition plus saine. L’opération fera passer de 12% à 22% la part du chiffre d’affaires de Danone réalisée en Amérique du Nord, contre 36% pour l’Europe)

Financée par de la dette, l’opération devrait être finalisée avant la fin de l’année, après validation par les autorités de la concurrence et par les actionnaires de WhiteWave.

Cette acquisition sera relutive dès la première année suivant sa réalisation et devrait générer des synergies de 300 millions de dollars sur le résultat opérationnel à l’horizon 2020, a ajouté le groupe.