Frenchvanitytribune

Le coworking à la conquête de Lille

Publié le 06/09/2018
Gauthier Kerros


Né en Europe puis développé dans la Silicon Valley avant de conquérir le monde, le coworking revêt plusieurs forme. Tiers-lieux ou véritables « hôtels » d’entreprise, les espaces de coworking séduisent de plus en plus de travailleurs indépendants voire même des salariés en déplacement ou en télétravail. Lille en compte aujourd’hui une dizaine. Découvrez notre sélection.

Le mot « coworking » a été inventé par l’écrivain et game designer américain Bernie De Koven. Il utilise cette expression pour la première fois en 1999, alors qu’il tente d’expliquer l’essor du travail collaboratif.

Mais le coworking existait déjà sous des formes archaïques bien avant qu’il ne soit théorisé. On considère généralement le C-Base de Berlin, un « hackerspace » fondé en 1995 par une association d’informaticiens, comme le tout premier espace de coworking. Puis ouvre à Vienne en 2002 la Schraubenfabrik, un centre communautaire pour les entreprises.

Néanmoins, comme beaucoup d’idées « révolutionnaires », c’est dans la Silicon Valley que celle-ci prend véritablement de l’ampleur. En 2005, le premier espace de coworking à proprement parler est inauguré à San Francisco par le programmeur Brad Neuberg, suivi de près par la Hat Factory co-fondée par Chris Messina, l’inventeur du #hashtag de Twitter. Depuis le concept a essaimé partout dans le monde.

Le coworking répond en effet à la demande de travailleurs indépendants de plus en plus nombreux. Selon feu le Régime Social des indépendants (RSI), on comptait, en 2017 29.226 indépendants dans le Nord, contre 25.462 trois ans auparavant.

Ces derniers n’ont pas forcément les moyens, ni le besoin d’investir dans un bureau traditionnel, et préfère donc louer à la journée, à la semaine, au mois ou à l’année, en toute flexibilité, un bureau fixe ou nomade, une salle de réunion, accessible 24h/24, 7 jours sur 7. Surtout, le coworking leur permet de rompre l’isolement et de créer parfois des opportunités d’affaires.

Le coworking convient également aux salariés en déplacement, pour qui il est souvent difficile de trouver un endroit calme et propice à des rendez-vous professionnels. Il convient enfin à de plus en plus de salariés en télétravail. C’est à la fois mieux concilier sa vie personnelle et sa vie professionnelle sans les inconvénients de l’isolement liés à l’exercice de sa profession depuis son domicile.

Aujourd’hui, on compte une dizaine d’espaces de coworking installés à Lille. Il en existe trois sortes : les tiers-lieux, les classiques, les centres d’affaires.

Les tiers-lieux sont autogérés. Avec des tarifs plus que compétitifs, ce sont des lieux à but non lucratif, aux valeurs sociales affirmées.

Les espaces classiques visent les travailleurs indépendants qui ne souhaitent pas s’engager et qui veulent développer leur réseau. Les prix d’entrée y sont plus élevés, les plages horaires beaucoup plus larges.

Les centre d’affaires (BuroClub, Multiburo, Régus), eux, se sont convertis petit à petit au coworking. D’abord spécialistes de la domiciliation d’entreprises et de la location de bureaux pour de moyennes et longues durées, ces réseaux proposent aujourd’hui des bureaux à partager et ouvrent des espaces véritablement dédiés au coworking.

Parmi tous ces espaces, nous en avons sélectionnés quatre. Suivez le guide !

 



Now Coworking, 40 place du Théâtre, Lille

Avec ses lustres, ses moulures, ses lambris et son mobilier design, Now coworking est considéré par certains comme le « palace » du coworking. Installé dans l'ancien palais de la bourse de la Chambre de commerce et d'industrie de Lille, sur cinq niveaux et 3.200 m², le lieu (accessible 24 h/24 et 7j/7) comprend des espaces partagés, 73 bureaux privatifs à louer  de 1 à 25 personnes (sans bail ni caution), 5 salles de réunion, une salle de créativité (dans le beffroi), un cabinet de curiosité, une salle à manger avec cuisine équipée, mais aussi une salle de sport, un barbier et un rooftop avec vue sur les toits du Vieux-Lille…

Au-delà du cadre soigné, l’ambition de Now coworking et de créer une véritable communauté d'entrepreneurs, un réseau social physique où les membres peuvent se rencontrer, échanger des idées et initier de nouvelles collaborations. A ce titre, trois collaborateurs sont en charge de créer des liens et de développer les synergies entre les « Noworkers », à Lille bien sûr, mais aussi partout où Now coworking est implanté (Rouen, Lyon, Marseille et bientôt Bordeaux). Le lieu est accessible à partir de 1 euros HT de l’heure. 219 euros HT pour le forfait illimité.

 



Weréso, 104 rue Nationale, Lille

Situé au cœur de Lille, rue Nationale, à deux pas de la Grand’Place, l'espace de coworking Weréso est ouvert 24h/24 et 7j/7 pour travailler seul ou en équipe, recevoir, se rencontrer et collaborer dans les meilleures conditions. Cadre design, épuré et coloré, fauteuils et canapés, call boxes, cuisine, douches, thé, café, eau et fruits frais à volonté… Tout est fait pour se sentir comme chez soi.

Weréso propose des bureaux en espace partagé accessibles à l’heure (4 euros HT), à la demi-journée (15 euros HT), à la journée (25 euros HT) ou au mois.(249 euros HT). Le lieu dispose également de bureaux privatifs (à partir de 619 euros HT par mois), de 5 salles de réunions pouvant accueillir jusqu’à 100 personnes selon les configurations. L’idéal pour y organiser aussi bien des séminaires, des séances de team building, des workshops ou encore des cocktails d’entreprise.

Si vous le désirez, Weréso peut s’occuper de l’organisation de vos événements dans leur intégralité pour vous offrir une solution clé en main (restauration, hébergement, transport, sonorisation…). L’abonnement à l’espace lillois donne accès à ceux de Paris-Châtelet, Lyon 6ème, Asnières-sur-Seine, Colombes, Marseille et bientôt Bordeaux, Levallois et Boulogne-Billancourt.

 



La Maison du Coworking

C’est sans doute le phénomène coworking de la métropole lilloise. En à peine quatre ans, Paul Toulemonde, 28 ans, a ouvert 8 Maisons du coworking. Présent à Villeneuve-d’Ascq, Lille, Croix, Marcq-en-Barœul, Mouvaux, Roubaix, Bois Grenier, il devrait en inaugurer au moins deux de plus d’ici la fin de l’année. A chaque fois la Maison du coworking s’installe dans des bâtiments chargés d'histoire (maison de Maître, cinéma, usine, laiterie, fermette) pour y développer des espaces alliant modernité, fonctionnalité et convivialité.

Pour les visiteurs de passage, la Maison du coworking propose un pass 5 ou 10 jours (75 euros HT et120 euros HT), de quoi bénéficier d'un poste de travail ponctuel tout en profitant des compétences et expériences des entrepreneurs de la maison autour d'un café. Vous pouvez également louer un poste de travail fixe dans l’un des espaces partagés de la « maison » de votre choix (à partir de 200 euros HT), ou, si vous êtes à la recherche d’un peu d’intimité ou de plus de confidentialité, bureau privé tout équipé (à partir de 300€ HT/mois). Les maison disposent également de salles de réunion pouvant accueillir de 2 à 30 personnes (à partir de 35 euros HT les 2 heures) et certaines disposent de box de stockages sécurisés (à partir de 70 euros HT par mois).

 



Clockwork, 38 boulevard Carnot, Lille

Boulevard Carnot se niche Clockwork, le dernier né (pour l’instant) des espaces de coworking lillois. Sur 400 m2, dans une déco indus et cosy dans l’esprit « coffee shop », Florent Ionescu-Martin, le maître des lieux, a voulu deux univers. Le premier est résolument tourné vers la détente avec ses banquettes, sa bibliothèque, son bar et son buffet, idéal pour déguster une bière, un café ou siroter une citronnade, voire même savourer des planches de charcuterie ou de fromages à la fin de la journée lors d’un afterwork.

De quoi recharger ses batteries pour rejoindre le second espace, celui dédié au « travail » à proprement parlé. Vous pourrez y prendre place pour la modique somme de 5 euros TTC pour une heure (20 euros TTC la journée, 235 euros TTC le mois). Le Clockwork dispose de 5 salles d'entretien insonorisées pouvant accueillir jusqu'à 5 personnes, parfaites pour mener des travaux en petits groupes, recevoir un prospect ou réaliser des entretiens d’embauche Le lieu compte également un auditorium de 20 places et 3 grandes salles de réunion entièrement modulables pouvant accueillir des groupes jusqu’à 50 personnes. Les salles sont équipées de tableaux de verre inscriptibles permettant de mener des activités de process design, de design thinking ou de brainstorming dans les meilleures conditions.