Qui a séduit le plus de lecteurs en 2018 ?

Qui a séduit le plus de lecteurs en 2018 ?

Publié le 21/01/2019
Gauthier Kerros


En ce mois de janvier, l'heure est au bilan pour les maisons d’édition. Qui est parvenu à séduire le plus de lecteurs et à vendre le plus de livres ? Pour le savoir, Le Figaro et l'institut GfK ont compilé les ventes de 5.000 points de vente en France.

« Le volume de ventes du top 10 des romanciers francophones progresse de 3 % en 2018. C'est l'occasion de souligner la montée des talents francophones sur notre scène littéraire. D'autant qu'on retrouve cette année quinze écrivains francophones dans le top 20 des romanciers, toutes nationalités confondues, contre onze en 2017 », explique Paul-Antoine Jeanton, consultant Livres chez GfK dans les colonnes du Figaro.

La domination écrasante de Guillaume Musso

À la première place de ce classement, sans grande surprise, on retrouve Guillaume Musso. Il truste la première place depuis 2011. L’écrivain devance largement tous ses confrères et avec 1.617.000 exemplaires vendus écrase la concurrence. L'édition de poche d'Un appartement à Paris, paru chez Presse Pocket en mars 2018, a été le livre le plus vendu dans l'Hexagone l'an dernier, toutes catégories confondues, avec 590.497 exemplaires écoulés. Le dernier roman de l'écrivain, La jeune fille et la nuit, paru en avril dernier chez Calmann-Levy, occupe la troisième place du classement avec 500.508 exemplaires vendus. Véritable carton à l'étranger, notamment en Italie et en Corée, il a déjà été traduit en 32 langues et devrait paraître en anglais et en allemand au cours de l'année 2019.

Loin derrière lui, Michel Bussi retrouve la deuxième place juste devant Joël Dicker qui avait quitté le classement l'an passé. Son nouveau roman La Disparition de Stephanie Mailer a bien fonctionné et l'adaptation de son roman La Vérité sur l'affaire Harry Quebert, qui a été diffusé sur TF1 il y a quelques semaines, a permis à l'auteur de voir ses ventes relancées. La mauvaise surprise (toute relative) est sans doute pour Marc Levy qui se retrouve « relégué » à la cinquième place de ce classement avec 820.800 exemplaires vendus tout de même.

Les femmes en embuscade

En 2018, quatre femmes se hissent dans le top 10 : Aurélie Valognes (4ème avec 834 500 exemplaires), Virginie Grimaldi (6ème, 674.500 exemplaires), Raphaëlle Giordano (8ème, 602.200 exemplaires) et Françoise Bourdin (9ème, 592.400 exemplaires).

Leur recette ? Ecrire des « feel good books » qui, en ces temps moroses, plaisent beaucoup aux lecteurs. D’autant que, très proches de leur lectorat essentiellement féminin avec qui elles échangent régulièrement sur les réseaux sociaux, ces auteures vendent dans la durée.

Le plus bel exemple est celui de Raphaëlle Giordano qui réussit à vendre 541.100 exemplaires de Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n'en as qu'une en poche, lui permettant de pointer à la huitième place du classement sans publier de nouveau titre en 2018 !

Parions que nous retrouverons ces dames dans le haut du classement en 2019. Cupidon a des ailes en carton, le dernier roman de Raphaëlle Giordano, publié début janvier, est déjà dans le classement des dix meilleures ventes. Quant aux nouveaux bébés d’Aurélie Valognes et Virginie Grimaldi, ils arriveront respectivement en mars et mai prochain…

Le classement :
1 - Guillaume Musso : 1.617.000 exemplaires
2 - Michel Bussi : 975.800 exemplaires
3 - Joël Dicker : 894.400 exemplaires
4 - Aurélie Valognes : 834.500 exemplaires
5 - Marc Levy : 820.800 exemplaires
6 - Virginie Grimaldi : 674.500 exemplaires
7 - Pierre Lemaitre : 673.200 exemplaires
8 - Raphaëlle Giordano : 602.200 exemplaires
9 - Françoise Bourdin : 592.400 exemplaires
10 - Franck Thilliez : 546.100 exemplaires