Frenchvanitytribune

François Macé, faire réussir ses clients et son territoire

Publié le 06/09/2018
Gauthier Kerros


Partenaire d’une entreprise sur trois dans le Nord et le Pas-de-Calais, le Crédit Agricole Nord de France accompagne les acteurs économiques tout au long de leur cycle de vie. Nous avons rencontré François Macé, son directeur général, pour en savoir plus.

Le Crédit Agricole Nord de France s’est donné pour mission de « faire réussir ses clients et son territoire ». Concrètement quelle est votre « empreinte » économique et sociale sur le Nord-Pas-de-Calais ?

Fort de ses valeurs mutualistes et attaché à la réussite de ses clients et de son territoire, le Crédit Agricole Nord de France agit au quotidien pour soutenir le développement et le rayonnement du Nord et du Pas-de-Calais. Nous avons donc voulu évaluer de manière précise notre contribution au développement de l’économie locale, et c’est pourquoi, aidé par le cabinet indépendant Utopies, nous avons été l’une des premières entreprises de France, et surtout le premier établissement bancaire, à faire cet exercice.

Ainsi, nous avons contribué, en 2017, à générer plus de 118 000 emplois en France, dont près de 83 000 dans le Nord et le Pas-de-Calais, soit plus de 400 emplois par jour ouvré !

D’où cela provient-il ? De notre fonctionnement au quotidien (nos achats auprès de nos fournisseurs, basés en très grande majorité dans le Nord et le Pas-de-Calais, la consommation de nos collaborateurs et enfin l’effet des impôts et taxes que nous versons et qui permettent aux pouvoirs publics d’investir dans le territoire), mais surtout de notre activité de premier financeur du territoire. Nous sommes en effet le partenaire d’une entreprise sur 3, nous finançons un projet immobilier sur 4, nous accompagnons 8 agriculteurs sur 10 dans leur installation… et avons donc injecté, en 2017, plus de 5 milliards d’euros de crédits nouveaux dans l’économie de nos 2 départements !

Enfin, dernier chiffre important, nous gérons plus de 52 milliards d’euros de capitaux, soit l’équivalent de la moitié du PIB de l’ancienne région Nord Pas-de-Calais... Autant de chiffres qui montrent qu’indiscutablement, le Crédit Agricole Nord de France est bien plus qu’une entreprise, c’est un acteur économique incontournable de la région. Nous sommes fiers de notre empreinte socio-économique grâce à laquelle nous rayonnons sur notre territoire.

Comment votre groupe soutient-il la création d’entreprises en général et l’innovation en particulier ?

Nous sommes avant tout les partenaires du financement des acteurs économiques tout au long de leur cycle de vie, depuis l’innovation, la création, l’incubation jusqu’à la croissance, le développement et l’accompagnement à l’export et même la transmission et la cession. Le Nord et le Pas-de-Calais sont traditionnellement des terres d’entrepreneurs. Permettre à tous les créateurs de faire éclore leur projet est notre vocation, cela fait partie de notre code génétique.

La création d’entreprise est toujours un moment délicat, car il faut savoir vendre son projet, son business model, son business plan, mais surtout, il faut disposer d’un minimum de fonds pour financer les premiers mois de son activité. Pour cela, nous avons créé le prêt « Lanceur Pro » au taux préférentiel de 1%, sans garantie, destiné aux personnes physiques ou morales de droit privé, hors auto-entrepreneur. Pour  1 euro d’apport ou de prêt d’Honneur, nous prêtons 1 euro, dans la limite de 20 000 euros, remboursable sur 24 à 84 mois. Ce prêt vient enrichir une large gamme de produits et de services qui nous a permis, pour la deuxième année consécutive, d’être classé première banque des professionnels.

En parallèle, nous avons signé des partenariats de long terme avec, notamment, la Chambre des métiers et de l’artisanat, la Chambre inter-départementale des notaires, le Conseil Régional de l'Ordre des Experts-Comptables, le Barreau de Lille et le réseau Initiative, afin de pouvoir mettre les porteurs de projet en relation avec les différents experts dont ils peuvent avoir besoin. En 2016, nous avons alors créé pour eux « Les Cafés de la Création » : tous les mois, nous leur proposons de rencontrer, autour d’un café, nos partenaires, réunis en un même lieu, pour les aider à avancer dans leur projet. Avocats, notaires, conseillers juridiques et fiscaux, conseillers de la Chambre des métiers et de l’artisanat et bien sûr experts du Crédit Agricole Nord de France, tous sont à la disposition des créateurs qui peuvent ainsi présenter leur projet et poser toutes leurs questions. 80 projets ont ainsi été accompagnés sur le premier semestre 2018.

S’agissant des startups, le Crédit Agricole Nord de France a été précurseur en la matière, puisque nous avons ouvert le premier « Village by CA » de province en octobre 2015. Nous montrons ainsi la capacité d’une banque historique centenaire à accompagner l’innovation et à détecter les pépites d’aujourd’hui, qui seront peut-être les génies de demain ou d’après-demain.

Situé au cœur d'Euratechnologies, le Village by CA Nord de France est d’ores et déjà une belle réussite. C’est un écosystème d'innovation unique, centré sur l'accélération et le développement des jeunes entreprises innovantes à potentiel. Grâce au Village, il leur est proposé un lieu de travail de grande qualité, au sein duquel elles peuvent rencontrer et coopérer avec d'autres start-ups, des grandes entreprises, des centres de recherche et de formation, des investisseurs et des acteurs institutionnels…

Le Village by CA Nord de France fédère à ce jour 24 partenaires et accueille 38 start-ups, ce qui représente 165 emplois et presque 7 millions d’euros de levées de fonds. A terme, une soixantaine de jeunes pousses rejoindront le Village by CA Nord de France dans son nouveau bâtiment de 4.500 m², qui sera inauguré avant la fin de l’année.

Une fois lancées, comment accompagnez-vous les entreprises dans leur développement ?

Le premier des accompagnements, ce sont nos moyens humains. Le Crédit Agricole Nord de France compte 16 centres d’affaires professionnels répartis sur l’ensemble du territoire et nos 150 conseillers professionnels qui ont l’habitude de traiter l’ensemble des problématiques de leurs interlocuteurs.

Nous proposons également toute une gamme de produits différenciants pour répondre aux attentes de notre clientèle pro, comme par exemple le « Prêt Express Pro ». Il s’agit d’une enveloppe de financement qui a été pré-validée, en amont, avec le conseiller. Le plafond dépend de l’activité, de sa rentabilité, de son niveau de risque… donc de chaque client. A chaque fois qu’il en a besoin, le client peut ensuite demander, directement depuis Internet et donc sans passer par son conseiller, un prêt prélevé dans cette enveloppe. La décision est quasi-immédiate et le montant versé en moins de 48 heures. 50 % de nos clients pro bénéficient déjà de ce service.

Nous avons également mis en place un dispositif de gestion de trésorerie appelé « Cash In Time », l’une des meilleures offres du marché. Grâce à ce service d’affacturage 100 % en ligne, nous donnons la possibilité de mobiliser des créances en quasi temps réel. Le chef d’entreprise doit juste scanner ses factures en fonction de ses besoins, elles sont validées quasi-immédiatement via l’application et le montant de la facture est versé sur le compte de l’entreprise dans les 24 heures.

Pour les plus grandes entreprises, nous proposons également tous les systèmes de financement traditionnels : accompagnement de croissance, prêts moyen terme, prêts court terme pour financer les cycles d’exploitation, avances en devises pour l’accompagnement à l’export, crédits documentaires ou encore « cash pooling », pour centraliser les positions sur un ensemble de territoires… Nous avons également une banque d’affaires qui conseille les chefs d’entreprises à la fois dans le choix de leur cible, dans les montages financiers à construire et dans les sources de financement à mobiliser, en particulier les levées de fonds auprès des institutionnels et auprès des marchés financiers.
Enfin, une équipe dédiée accompagne les projets de croissance à l’international avec l’appui d’experts du groupe. La dernière opération emblématique en la matière est l’acquisition par Bonduelle de Ready Pac Foods, le premier producteur de salades en portion individuelle aux Etats-Unis. Nous avons été présents tant au niveau de l’ingénierie que du soutien financier, pour garantir et sécuriser l’opération.

A l’ère du digital, comment répondez-vous aux nouveaux usages bancaires de vos clients ?

Répondre aux nouveaux usages bancaires de nos clients, ce n’est pas seulement investir massivement dans le digital. Nous le faisons déjà depuis de nombreuses années et le Crédit Agricole Nord de France est l’un des pionniers en matière de Big Data. Nous nous appuyons sur la richesse des données que nous exploitons au quotidien, une exploitation que nous menons dans le strict respect de la vie privée de nos clients, conformément à notre Charte Ethique, exigeante, qui perpétue les valeurs mutualistes inscrites dans notre ADN.

Répondre aux nouveaux usages bancaires de nos clients, c’est avant tout un changement d’état d’esprit, et c’est pourquoi nous avons lancé le programme Manag’in, un programme d’accompagnement de l’ensemble des managers de l’entreprise pour les préparer à relever les défis d’aujourd’hui et de demain, et notamment l’impact du digital dans tous les domaines.

Ce nouvel état d’esprit, c’est aussi entrer dans l’ère de la co-création avec nos clients. A l’heure de l’hyperconsommation et de l’hyper-information, il nous paraissait indispensable de permettre à nos clients de s’exprimer pour évoquer leurs besoins, pour partager avec eux le lancement de nouveaux projets et pour créer ensemble de nouveaux produits et services. Au cours de l’année 2017, nous avons donc transformé le hall d’entrée de notre siège social pour en faire « L’Exploratoire », un espace innovant et inspirant de coworking et de co-création.

Enfin, nous avons également accueilli l’un des premiers « Digital Labs » du groupe Crédit Agricole, un espace où nous avons réuni des experts de toutes les disciplines (juristes, marketeurs, financiers, actuaires, commerciaux et même des clients) pour travailler en mode agile, en mode « start-up », au co-développement d’une nouvelle démarche commerciale de conseil épargne et patrimoine. Conçue en seulement 15 mois, au lieu de 3 à 4 ans normalement, la démarche Mon Patrimoine et son progiciel de gestion d’épargne pour la clientèle grand public sera lancée dès cet automne. Avec cet outil, le conseiller aide le client à faire ses choix. En visualisant, sur une seule appli, ses avoirs, sa capacité d’épargne, sa fiscalité propre… le client devient acteur de ses choix en participant personnellement à la sélection des solutions les plus adaptées à ses attentes.

Vous passez la main à la fin du mois septembre, après six années à la tête du Crédit Agricole Nord de France. Quelle est la plus grande fierté de votre mandat ?

Ma plus grande fierté, c’est d’avoir réussi à transformer cette entreprise et à la repositionner sur son cœur de métier, celui de banquier-assureur du territoire, du Nord et du Pas-de-Calais, et de l’accompagner dans son développement économique.
Nous avons réalisé, ces six dernières années, de belles performances économiques et commerciales. Nous avons gagné 5 points de part de marché en crédits aux particuliers, nous avons l’un des meilleurs indices de recommandation clients du groupe et enregistrons des résultats qui ne cessent de progresser depuis quatre ans, avec une résilience qui ne peut qu’inspirer la confiance.

Je suis donc très fier de transmettre une entreprise en pleine forme et en très bonne santé.