Commentaires

Aucun commentaire
Soyez le premier à réagir
Frenchvanitytribune

Frichti, le fait maison fait recette

Publié le 29/05/2017
Gauthier Kerros


A la fois commerçant, logisticiens et restaurateurs, Frichti cuisine et livre ce que vous auriez voulu vous mitonner vous-même si vous aviez eu le temps. Pour l’instant réserver à Paris et sa petite couronne, la foodtech devrait bientôt s’installer en région.

De la cuisine de saison avec des ingrédients frais et de qualité, livrée à domicile. Tel est le concept de Frichti, foodtech parisienne créée en juin 2015 par Julia Bijaoui et Quentin Vacher.

« Nous avons créé Frichti pour reconnecter les citadins hyperactifs que nous sommes avec le bon, le vrai. Notre sourcing est ultra-exigeant : nous connaissons nos producteurs, nous sélectionnons nous-mêmes les produits que nos clients commandent en quelques clics depuis une application, aussi simplement qu’un taxi. En bref, Frichti allie la qualité des produits du temps de nos grand-mères à la praticité de notre monde moderne », raconte Julia Bijaoui.

En moins de deux ans, la jeune pousse a séduit des dizaines de milliers de franciliens grâce à son rapport qualité-prix imbattable. Pour rendre le bon accessible à tous, les deux fondateurs ont choisi de tout internaliser. Frichti élabore elle-même les repas et les livre via ses coursiers, eux-mêmes salariés de la startup.

Aujourd’hui, la foodtech compte plus de 300 salariés en CDI, dont une soixantaine en cuisine. Et Julia Bijaoui et Quentin Vacher ne devraient pas s’arrêter là. Les deux co-fondateurs viennent de boucler une levée de fonds de 30 millions d’euros, la troisième en 23 mois !

Cette nouvelle opération, réalisée auprès des fonds d’investissement Verlinvest et Felix Capital et de ses actionnaires historiques Alven Capital et Idinvest Partners, permettra avant tout à Frichti de continuer à développer son offre, en particulier en direction des familles.

Enfin, Frichti envisage d’élargir ses zones de livraison. Aujourd’hui déployée à Paris et dans une partie de la petite couronne, la startup prépare son implantation dans plusieurs grandes villes françaises et à l’international. Le petit poucet est en passe de devenir un ogre…