Frenchvanitytribune

Vyrile, des meubles qui vont faire un mâl(e)heur

Publié le 02/02/2017
Gauthier Kerros


Matériaux bruts et de récupération, humour et made in France : tels sont les ingrédients de Vyrile, toute jeune maison d’édition de meubles et d’objets design fondée en avril 2016 par Laurent Gourier, ingénieur de formation.

Dès son plus jeune âge, Laurent Gourier a toujours aimé dessiner et bricoler. Adolescent, il hésite entre design et technique avant de finalement s’orienter vers des études d’ingénieur.

Mais ses premiers amours le rattrapent finalement. Dès 2014, il commence à créer ses propres meubles en autodidacte, tout en continuant en parallèle son métier d’ingénieur.

Dans un atelier de serrurerie, il apprend petit à petit les différentes techniques de fabrication : la soudure, le pliage, le travail du bois, l’assemblage  etc… Sa technique de fabrication s’affine  au fur et à mesure de ses prototypes.

Finalement, au printemps 2016, après cinq années passées chez Zodiac Aerospace puis Alfacoustic, Laurent Gourier décide de lancer sa propre maison d’édition de meubles et d’objets design : Vyrile.

Comme ce nom le laisse deviner, le jeune trentenaire a voulu insufflé un esprit « masculin » à ses créations. D’inspiration scandinave et industrielle, le mobilier est confectionné avec des matériaux bruts et de récupération, du hêtre et du chêne massif principalement.



Notre ingénieur-designer crée toute sorte de mobiliers différents : table (basse, chevet ou d’appoint) chaise (rocking chair, fauteuil), commode … auxquels il donne des noms décalés.

Tables d’appoint Ka-Uzac et Bache-L’eau, tabouret Dé-S&K, rocking chair Shi-Rak, chaise Bol-Oré, table de chevet Bel-Kaçem, lampe Ha-Moure et Jose-Pain, bougeoir Fille-Yon, table basse Hô-Land… Pas de doute, notre homme ne manque pas d’humour lorsqu’il s’agit de trouver un nom à ses créations.

Faite main, 100% made in France, chaque pièce est réalisée à la demande et numérotés.