Frenchvanitytribune

Prêt à pousser, un potager dans votre cuisine

Publié le 10/10/2016
Gauthier Kerros


Créé en 2013, Prêt à Pousser veut donner à chacun la possibilité de récolter champignons et aromates chez soi, dans sa cuisine. La startup vient de boucler une levée de fonds d’ 1,7 million d’euros pour conquérir toujours plus de gourmets.

Cultiver des champignons ou des aromates toute l’année, dans sa cuisine ou son salon, rien de plus  simple avec Prêt à pousser.

La startup est née d’une amitié : les deux fondateurs, Jérôme Devouge et Romain Behaghel, se sont rencontrés sur les bancs de l’Essec en 2012 alors qu’ils suivent tous les deux le Master Spécialisé Centrale-Essec Entrepreneurs.

C’est en voyant pousser des champignons à l’intérieur de leur école, que les deux étudiants ont l’idée d’en faire pousser chez les particuliers, notamment les citadins qui ne possèdent pas de potager. Leur ambition : permettre à tous d’avoir un petit coin de jardin potager chez soi, et ce même si l’on vit en ville dans un studio mal éclairé.

En septembre 2014, après une année de R&D, Prêt à Pousser vend ses premiers kits à champignons. En dix jours seulement vous obtenez de jolis pleurotes prêts à cuisiner !

Et la foodtech n’en reste pas là. En décembre 2015, Prêt à pousser lance Lilo, un mini jardin d’intérieur qui gère l’eau, la lumière et les nutriments de vos aromates.



Basilic, menthe, persil, ciboulette, coriandre, menthe chocolat, verveine… Les herbes poussent en continu et peuvent être cultivées 3 à 5 mois. Ensuite, Lilo fonctionne avec des recharges qu’il suffit de changer.

Véritables innovations, les kits à champignons ont été primés au SIAL 2014 et à l’Exposition Universelle de Milan. Quant à Lilo, il a reçu le Trophée des Objets Connectés en 2015.

En moins de deux ans, Prêt à pousser a rencontré le succès. La startup compte aujourd’hui plus de 350 points de vente en France et revendique un chiffre d’affaire d’1,4 million d’euros en 2016, en croissance de plus de 100% sur un an. Sa communauté, elle, compte désormais plus de 26 000 gourmands-cueilleurs.