Commentaires

Aucun commentaire
Soyez le premier à réagir
Frenchvanitytribune

TH Manufacture, design incarné

Publié le 15/09/2016
Gauthier Kerros


Local, fait-main, humain. Tel est le credo de Jean-Baptiste Ceaux  quand il a créé les Editions du 32 mars et sa marque TH Manufacture, une maison d’édition d’objets design qui ont une âme.

TH Manufacture est avant l’histoire de rencontre. Rencontre avec des cultures, des hommes mais surtout une rencontre avec soi-même.

Avant de devenir éditeur de design, Jean-Baptiste Ceaux a été banquier. Après douze années d’expatriation, passée entre Milan, Hong-Kong et Londres, il décide de quitter le monde de la finance en 2009, juste après la crise.

« C’est à ce moment-là que j’ai senti que je n’étais plus en phase avec ce secteur. J’ai eu besoin de m’inscrire dans le long terme, dans le concret, de penser aux conséquences de ce que je fais au quotidien » explique-t-il.

La création des Éditions du 32 Mars et de la marque TH Manufacture témoigne de sa « découverte identitaire ».

Avant de se lancer dans sa seconde vie, éditeur de design, il passe un CAP de tourneur en céramique pour mieux accompagner les artistes qu’il découvre.

Jean-Baptiste Ceaux revendique avec ses designers un style qui prône la beauté des choses, le fait main et la place de l’humain. « Nos cultures sont différentes, mais nous avons tous une vision et une compréhension communes du monde. Il y a entente sur l’envie d’être acteur d’un monde plus humain, avec un lien fort entre ceux qui créent et ceux qui font » assure-t-il.

TH Manufacture ne proposent donc pas de pièces de galeries, trop souvent froides et désincarnées, mais des objets haut de gamme qui racontent l’histoire des gens qui les produisent.

Miroir en verre soufflé posé sur une base en chêne ou aimanté, bouteilles dodues en porcelaine de Limoges, verres à trois pieds en cristal de Bohême et vases-sculptures en faïences composent une collection sobre, intemporelle et accessible.