Commentaires

Aucun commentaire
Soyez le premier à réagir
Frenchvanitytribune

Vendredi, dandy de la mer

Publié le 18/06/2018
Gauthier Kerros


Lancée par Louis Sénéchal à l’été 2017, la jeune marque lilloise Vendredi propose aux hommes des maillots de bain aux couleurs pétillantes et aux motifs originaux, dans un style fun et décalé.

Louis Sénéchal, 23 ans, étudiant à la Skema Business School a toujours eu envie d’entreprendre. Et quoi de mieux que les maillots de bain pour se jeter à l’eau.

En France, le marché du « swimwear » est en effet assez étal et les modèles disponibles sont plutôt tristounets. « Le marché manque clairement de fantaisie, d'originalité et de transparence. Il ne s'est pas passé grand-chose depuis la naissance du short de bain de Vilebrequin en 1971 » regrette Louis.

Avec Vendredi, Louis veut secouer le milieu des maillots de bain masculins avec des motifs sympas, des couleurs flashy et une communication décalée.

Mais créer sa propre marque en partant de rien n’est pas chose facile, surtout quand on n’a pas d’expérience dans le textile. Du stylisme au choix du fournisseur en passant par le patronage et le choix des matières, cela n’a pas été un long fleuve tranquille. Le jeune entrepreneur avait bien pensé fabriquer en France, mais le coût pour un maillot de bain pour homme aurait été prohibitif. Finalement, il choisit le Portugal et confie sa production à un atelier de Guimarães, à 45 minutes au nord de Porto.

Aujourd’hui, la collection compte cinq modèles : bouées, homards, ananas, pastèques et cactus). Elle va bientôt compter trois nouveautés (flamand rose, tortue et canard) disponibles à la fois pour homme et enfant. De quoi assortir le maillot du fiston (49 euros) avec celui du papa (69 euros).