L'Arc, le gastronomique qui touche dans le mille

L'Arc, le gastronomique qui touche dans le mille

Publié le 13/03/2019
Gauthier Kerros


En septembre 2017, Gaëtan et Sami ouvrent ensemble leur propre restaurant. Ce sera « l’Arc », en référence au canal de l’Arc qui traversait autrefois la rue des Bouchers, dans le Vieux-Lille. La décoration du lieu est à l’image des assiettes qui y sont servies : distinguée et épurée. Un subtil mélange où se marient le chic de la table et le choc des papilles.

Gaëtan (en cuisine) et Sami (en salle) se connaissent depuis plus de dix ans. Le premier a fait ses armes chez Ducasse (Spoon, Hostellerie de L'Abbaye de La Celle), puis chez Meurin et Monsieur Jean où il reste quatre ans. Le second est lui aussi passé par chez Meurin. Après l’école hôtelière au Touquet, après les États-Unis, après la Table du Lancaster, Sami dirige Monsieur Jean pendant sept ans. 

Depuis sa cuisine ouverte, Gaëtan s’affaire avec sa brigade pour magnifier les produits locaux et de saison à travers des plats gourmands de haut vol : Endive, crème de lard et truffe noire… Agneau du Quercy, navets jaunes, algues nori et son jus corsé… Lieu noir, bouillon de crevettes grises, pak-choï… La carte change toutes les semaines. Chose de plus en plus rare, signalons que l’Arc propose un chariot de fromages, affinés par Philippe Olivier.

Si le restaurant est résolument gastronomique, les prix n’en demeurent pas moins accessibles. Le midi, du mardi au vendredi, l’Arc propose deux formules : la première à 32 euros (avec entrée, plat, dessert et une boisson), la seconde à 25 euros (avec entrée et plat ou plat et dessert et une boisson).En plus des plats à la carte, la maison propose également un menu « dégustation » en cinq services pour 60 euros, le midi comme le soir.

Une déco soignée, des assiettes bien faites, un service impeccable… L’Arc touche dans le mille !