Frenchvanitytribune

Grâce à Dreem de Rythm, faites enfin de beaux rêves

Publié le 20/06/2017
Gauthier Kerros


Avec Dreem, la start-up Rythm met la neuroscience au service de notre sommeil. Ce bandeau ultra-sophistiqué calcule, analyse et agit sur l’activité cérébrale et contribue à un endormissement plus rapide et à un sommeil plus profond pour un meilleur repos.

Selon une étude de l’Institut de veille sanitaire, un tiers de la population ne dormirait pas bien ou pas assez. Jusqu’à présent, aucune solution satisfaisante n’existait. Les somnifères sont néfastes pour la santé et les trackers d’activité sont trop imprécis.

Fondée en juillet 2014, Rythm est une startup basée à Paris et à San Francisco. « Dreem est né d’une seule ambition: améliorer la qualité de sommeil du plus grand nombre grâce à la mesure, l’analyse et la stimulation auditive de l’activité cérébrale pendant la nuit », explique Hugo Mercier, PDG et co-fondateur de Rythm.

Concrètement, Dreem est un bandeau bardé d’électronique que l’on place sur la tête, comme une casquette. Après trois ans de développement, de tests et 20 millions d’euros levés (Laurent Alexandre, fondateur de Doctissimo, Xavier Niel, PDG de Free, MAIF) le produit est aujourd’hui fin prêt.



Le tour de force de la startup est d’avoir transformé un dispositif de laboratoire en un produit grand public, confortable et esthétique, pour un prix de 499 euros. Grâce à ses capteurs, Dreem mesure les ondes cérébrales, suit le rythme cardiaque, la respiration ainsi que les mouvements au cours du sommeil.

Placé à l’avant du dispositif, un émetteur diffuse via la conduction osseuse de subtiles sons rythmiques visant à agir sur le sommeil de l’utilisateur. Soit pour s’endormir plus rapidement, soit pour améliorer son sommeil profond, soit pour se réveiller plus reposé.

Une fois la nuit terminée, Dreem communique ses données à l’application smartphone dédiée. Le bandeau fournit également des analyses détaillées sur le sommeil et ses différents cycles, ainsi que des suggestions sur les manières d’agir dessus pour l’améliorer.