Commentaires

Aucun commentaire
Soyez le premier à réagir
Frenchvanitytribune

Teqoya, une startup qui ne manque pas d'air (pur)

Publié le 25/01/2017
Gauthier Kerros


La gorge qui pique, les yeux qui pleurent… Si les pouvoirs publics tirent la sonnette d’alarme sur la pollution atmosphérique, peu de choses pour la qualité de l’air que nous respirons de nos intérieurs, pourtant cinq fois plus mauvaise ! Heureusement, Teqoya est là !

La pollution de l’air constitue sans doute l’un des défis les plus importants que nos sociétés auront à relever dans les années à venir. Circulation alternée ou différenciée, taxation ou interdiction du diesel… De nombreuses mesures sont mises en œuvre ou envisagées (avec plus ou moins de succès) pour rendre l’air de nos villes plus respirable.

Mais au-delà du problème de la pollution atmosphérique, il est maintenant établi que la pollution intérieure est 5 à 10 fois plus importante qu’à l’extérieur. Nous passons pourtant 90% de notre temps dans des espaces clos (logement, bureau…).

Les micro et nano-particules que nous inhalons pénètrent profondément dans les poumons, provoquant fatigue, maux de tête, nausées et allergies jusqu’à des affections plus graves.

En 2014, Pierre Guitton fonde Teqoya, « l’air qui apporte la santé » en mandarin. A partir des recherches sur l’ionisation de l’air menées pendant 15 ans par Jacques Breton, chercheur à l’Université de Bordeaux et membre de l’Académie des sciences de New York, il développe plusieurs modèles de purificateur d’air.


Les ioniseurs Teqoya sont sans ozone, sans consommables, respectueux de l’environnement et demandent peu d’entretien. Ils offrent une purification de l’air en continu, le tout sans bruit et pour une consommation  de seulement 2W. Conçus et fabriqués en France, ses purificateurs d’air sont garantis 10 ans.

Présenté au CES 2015 à Las Vegas, primé lors de La French Touch Conference 2016 à New York, lauréat de Scientipôle Initiative et du French Tech Tour China de Business France, Teqoya propose deux modèles de purificateur d’air pour la maison et un autre pour la voiture, à partir de 199 euros.